Blog
15/04/2020

Rédiger un business plan pour son commerce ou sa boutique

Comment créer son business plan lorsque l’on souhaite ouvrir une boutique (prêt-à-porter, décoration, épicerie, librairie...) ?

Créer son business plan est une étape cruciale, qu’importe le domaine d’activité dans lequel vous vous lancez : magasin de chaussures, de bijoux, de fleurs… Il est très important que vous puissiez en comprendre les principaux indicateurs clés.

 

Pourquoi est-ce indispensable de créer un business plan avant d’ouvrir son commerce ?

Parce que c’est un outil de gestion incontournable ! Il permet de tester la viabilité, la performance et la rentabilité de votre activité, mais également d’identifier vos besoins de financement au départ de votre création d’entreprise. 

Grâce à cet outil, vous aurez plus d’arguments et de crédibilité pour pitcher votre projet auprès des organismes prêteurs/financeurs, partenaires…).

Bien construit, il vous aidera à anticiper d’éventuels problèmes financiers tout au long de votre activité.

Créer son business plan est donc une démarche essentielle pour son commerce. Cela vous évitera bien des tracas… C’est un outil de gestion extrêmement utile.

N’hésitez pas à vous appuyer sur un expert-comptable qui vous aidera à le monter pour le présenter devant votre banquier par exemple. 

 

Quand démarrer le business plan de votre commerce ? 

Le business plan est un travail que vous devez effectuer après votre étude de marché . En effet, celle-ci vous aide à définir votre positionnement, les habitudes d’achat de vos futurs clients, les paniers moyens d’achat. 

Vous pourrez l’enrichir au fur et à mesure de l’avancée de votre projet. 

Nous vous l’accordons, l’exercice peut-être parfois périlleux mais vos efforts seront récompensés : le business plan est une des clés du succès de votre futur commerce. 

 

Quels indicateurs clés devez-vous comprendre ? 

Voici la liste des indicateurs que vous devez connaître et comprendre pour rédiger votre business plan. 

Les capitaux : 

Investissement : quels seront vos besoins au démarrage de votre boutique (frais d’ouverture de compteurs, droit au bail, frais d’avocats, communication, matériel…). 

Financement : quels sont les différents financements auxquels vous allez faire appel (prêt d’honneur, prêt classique, crowdfunding, apport personnel…).

 

Le prévisionnel :

Chiffre d’affaire : nombre de ventes que vous allez effectuer sur une année.

Seuil de rentabilité : à quel moment vos revenus deviennent supérieurs à vos charges ? Cela indique le moment où votre commerce commence à faire des bénéfices. 

Trésorerie : votre besoin en trésorerie au démarrage (prenez toujours plus). En cas de soucis, il est très important d’avoir une trésorerie positive pour assurer vos arrières.

Besoin en fond de roulement : assure le flux de votre trésorerie lié aux encaissements et aux décaissements. 

La marge brute ou marge commerciale : vous achetez le produit X€ à votre fournisseur, vous le revendez X€ à vos clients = marge commerciale. 

Capacité d’auto-financement : c’est un ratio financier qui montre l’ensemble des ressources internes générées par l’activité de l’entreprise et permettant d’assurer son financement.

 

Nous espérons que cet article vous a été utile pour créer un business plan solide pour votre commerce ou boutique. 

Et si vous souhaitez aller plus loin, les mentors, coach et experts de notre programme vous accompagnent dans toutes les étapes de votre projet (étude de marché, statut juridique, bail commercial, aménagement de votre local, communication…) ! 

Quel statut juridique choisir pour son entreprise ?

Ouvrir son commerce : Quelles étapes ?

Lever de rideaux : nos commerçants redoublent d'énergie et ne baissent pas les bras

COVID-19 : Une vague d’initiatives déferle sur la France.